Les modifications possibles

Les modifications possibles

Lorsqu’un imprévu survient ou encore quand la maladie frappe, il est rassurant de penser qu’il est possible d’adapter le domicile de manière à pouvoir continuer à vivre « chez nous »!

Voici quelques modifications possibles qui faciliteront l’accès à votre domicile ainsi que les déplacements à l’intérieur. Le but premier de toutes modifications domiciliaires et de faire en sorte de conserver un maximum d’autonomie pour la personne handicapée.

  • Construction d’une rampe d’accès. Elle peut être fabriquée en bois ou en métal. La version de bois coûtera beaucoup moins cher à réaliser, toutefois elle nécessitera plus d’entretien au cours des années. La version en métal est généralement adoptée dans les situations commerciales. Elle est beaucoup plus durable, mais plus dispendieuse.Une information intéressante à considérer toutefois est le ratio 1 :12, soit pour chaque 1’’ de hauteur à franchir, vous aurez besoin de 12’’ de longueur de rampe. Par exemple dans une situation de dénivellation de 21 ‘’, soit généralement 3 marches, une rampe de 21 pieds de long sera nécessaire pour qu’une personne en fauteuil roulant puisse l’utiliser.

 

  • Construction et mise en place de plan incliné. Il est souvent nécessaire d’installer de petits plans inclinés qui permettent le franchissement de portes. Encore une fois, il est possible de choisir le bois ou le métal selon le besoin et l’endroit où il sera installé.

 

  • L’installation d’une plate-forme élévatrice extérieure. La plate-forme élévatrice offrira une autonomie vraiment appréciée à la personne à mobilité réduite. La plate-forme pourra soulever jusqu’à 750lbs. Une personne dans une base motrice ou un fauteuil roulant ou encore dans un quadriporteur pourra ainsi conserver son autonomie.La plate-forme élévatrice devra être installée sur une dalle de béton hors de la portée du gel (Voir la section Entrepreneur général/ adaptation domiciliaire ).
  • L’installation de chaise élévatrice d’escalier sera certainement un atout plus qu’appréciable. Que l’escalier soit en droite ligne ou avec une courbe, les sièges d’escalier vous permettront d’accéder à tous les niveaux de votre résidence. Vous devez toutefois vous assurer que le produit que vous achetez est bien homologué par la Régie du Bâtiment du Québec. La liste des produits homologués est disponible sur le site de la RBQ.

 

  • Il peut également être nécessaire d’élargir des ouvertures de portes pour laisser passer le fauteuil roulant sans risque d’encombrements.

 

  • L’adaptation de la salle de bain est souvent un élément essentiel. La construction d’une douche sans seuil permettra un accès sans obstacle aux soins d’hygiène. En installant une douche de type ‘’téléphone’’ l’autonomie de la personne à mobilité réduite s’avèrera grandement simplifiée.

 

  • L’adaptation des comptoirs de cuisine. Comme il est pratique pour une personne en fauteuil roulant d’avoir accès à l’évier de la cuisine, à la cuisinière et à la cafetière. En adaptant les armoires du bas, elle pourra s’avancer suffisamment et ainsi conservera son autonomie.

Les adaptations peuvent être multiples et variées. Que ce soit au travers d’une subvention provenant de la Société d’habitation du Québec en lien avec le programme PAD, ou encore de façon privée, il y a des solutions pour votre situation. Chez En Mouvement, nous sommes concernés par le fait de prendre soin des gens. Nous aimerions vous conseiller sur les meilleures options disponibles dans votre situation.